apiculture de précision avec Connected Beekeeping

PASSEZ À L’APICULTURE DE PRÉCISION

Planifiez & Anticipez vos interventions

Vous visualisez instantanément les actions requises sur un rucher : évolution du poids, du couvain et des conditions météo.

Agissez sans perdre de temps

Vous êtes alerté en moins de 4 min en cas d’essaimage et augmentez vos chances de récupérer vos essaims.

Surveillez la santé de vos colonies en temps réel

Vous suivez la vitalité de vos colonies (arrêts et reprises de ponte) sans nuire à la tranquillité ni au confort des abeilles.

Comme pour votre mobile, vous vous demanderez bientôt :

“Comment ai-je fait pendant toutes ces années sans l’aide d’une balance connectée ? Je ne pourrais plus m’en passer.”

illustration vol abeilles

Miellée

Dès 10 h, vous savez si la miellée est en route dans l’ensemble de vos ruchers.

La croissance nette du poids de la ruche sur quelques jours marque le début de la miellée. Vous suivez précisément l’évolution et l’intensité de la production de miel et vous posez la première hausse juste au bon moment.

Les balances vous donnent, à tout moment, un état exact de la vitalité de vos colonies pour mieux ajuster vos choix en cours de saison.

Vous enregistrez chaque année votre production exacte par rucher à l’aide de l’historique. Avec l’expérience, vous anticipez les rendements attendus. Vous pourrez également adapter votre stratégie de transhumance en vous appuyant sur des données fiables et validées.

motif abeilles

Pose des hausses

Vous suivez chaque miellée, heure par heure, et vous ajustez vos actions en fonction de la météo. Vous savez à tout moment combien de miel est entré dans vos ruches et le matériel à préparer avant d’aller au rucher.

Vous réagissez plus rapidement en particulier pour les miellées explosives comme le colza ou l’acacia où un jour de retard peut entraîner la perte de plus de 10 kilos de récolte par ruche.

illustration vol abeilles

Récolte

Vous visualisez l’arrêt de la progression de la courbe de poids quand la collecte de nectar se termine.

Les abeilles scellent les alvéoles avec de la cire dès que le nectar a perdu suffisamment d’humidité et est transformé en miel. Pour affiner les mesures, il est possible de déplacer la sonde de couvain dans les hausses à miel et de connaitre ainsi l’humidité exacte du miel avant la récolte.

motif abeilles

Optimisation de la production

Vous détectez les ruches en difficulté grâce aux balances. Elles n’amassent pas de miel malgré la présence de la miellée.  Vous vous concentrez sur les ruches qui nécessitent votre attention sans perturber celles en pleine production.

L’adaptation des lieux de butinage se réalise en saison mais c’est l’analyse sur le long terme qui vous apportera les meilleurs résultats en ciblant les emplacements avec les meilleurs rendements.

Il est précieux de comparer ses résultats avec d’autres apiculteurs de votre région en particulier quand vous débutez.

illustration vol abeilles

Essaimage

La tension monte chez les apiculteurs d’avril à mai. La perspective d’ouvrir sa ruche pour constater qu’elle est quasi vide n’a rien de réjouissant.

Un dynamisme particulièrement élevé des niveaux de couvain dès le début de la saison est un premier facteur de vigilance. Les fortes variations de température sur plusieurs jours alertent sur la probabilité d’un essaimage.

L’alerte essaimage se déclenche en 4 minutes dès qu’une variation subite de poids est constatée (plus de 1 kg). Vous pouvez attraper l’essaim et ne pas subir sa perte.

motif abeilles

Santé des colonies

Les trajets aux ruchers concernent principalement l’état de santé des abeilles. Vous évitez tous les trajets inutiles et identifiez rapidement les ruches qui nécessitent votre attention. Une ouverture de ruche mensuelle ne suffit pas pour être réactif en cas d’anomalie.

La surveillance à l’aide des balances connectées est non invasive. Vous limitez le nombre d’ouvertures de la ruche et évitez de stresser les abeilles qui n’auront pas à être enfumées uniquement pour valider l’état de la colonie.

illustration vol abeilles

Nourrissement

Le nourrissement, en saison comme en hiver, est effectué en fonction des provisions réelles avec la mesure exacte du poids de chacune de vos colonies.

Une chute soudaine du poids en hiver peut résulter d’un pillage de la ruche par d’autres abeilles.

motif abeilles

Suivi du couvain

Vous suivez, heure par heure, la température et l’hydrométrie du couvain. Une température entre 33 et 36 °C et une hydrométrie entre 55 % et 65 % assurent des conditions idéales de ponte et d’élevage des larves.

Vous détectez si les abeilles ne parviennent pas à réguler la trop forte chaleur : une température interne supérieure à 38 °C stoppe intégralement l’éclosion. Le taux de naissances chute autour de 40 % dès 37 °C.

En hiver, vous observez l’arrêt de ponte et la reprise très finement à l’aide de la température de couvain et de l’hydrométrie.

Si votre ruche a essaimé, vous visualisez l’arrêt puis la reprise de ponte en observant le suivi de la température du couvain.

illustration vol abeilles

Vitalité de la colonie

Vous identifiez une reine défaillante par la faiblesse du nombre d’abeilles. Cela se traduit par une moindre récolte lors des miellées ou par une courbe de consommation plus plate en hiver.

En saison, l’introduction rapide d’une nouvelle reine fécondée permet de rattraper rapidement la situation pour la miellée suivante et d’éviter une ruche bourdonneuse. Vous validez que cette nouvelle reine est acceptée et pond correctement si la température du couvain se maintient autour des 35 °C.

La comparaison des performances des ruches sur une saison met en valeur les reines à favoriser pour la reproduction.

motif abeilles

Vol et chute de ruche

Vous êtes immédiatement alerté en cas de variation supérieure à 10 kg pour vous éviter les surprises désagréables en arrivant au rucher. Vous êtes sûr que personne n’a touché à vos ruches et de l’absence de dégâts par les animaux ou les intempéries.

illustration vol abeilles